Que faire à Dresde, en Allemagne ?

Sur l’Elbe, dans l’Etat de Saxe, Dresde est une ville de merveilles baroques qui ont été ressuscitées depuis la guerre. Les Wettins étaient une longue lignée de nobles et de rois qui régnèrent sur l’Etat et le Royaume de Saxe depuis Dresde entre le 13ème et le 20ème siècle. Aucun de ces souverains n’avait autant de pouvoir qu’Auguste II, au XVIIIe siècle. C’est lui qu’il faut remercier pour la richesse étonnante de la Staatliche Kunstsammlung (collections d’art de l’État), qui sont si grandes qu’elles doivent être organisées à travers différents bâtiments historiques de plusieurs étages. Il y a de précieux trésors d’or, des peintures de maîtres de la Renaissance, de la porcelaine orientale, de la sculpture classique, des armes de cérémonie, etc.

Le palais Zwinger

Un des édifices baroques les plus appréciés d’Allemagne, le Zwinger fut commandé à la fin du XVIe siècle par le prince saxon Auguste II le Fort comme lieu de festivités à la cour. L’œuvre fut achevée au début du XVIIIe siècle par l’architecte de la cour Matthäus Daniel Pöppelmann et le sculpteur Balthasar Permoser. Cet endroit qui était d’abord une orangerie s’est lentement transformé en un complexe de pavillons et de jardins richement ornés, surplombés par des galeries bordées de balustrades et de statues. La Nymphenbad (Bain de la Nymphe), une fontaine dans un creux entouré de sculptures de nymphes placées dans des niches et couronnant la balustrade, reste l’une des plus beaux temps forts de l’endroit.

L’opéra Semperoper

Nommé d’après son architecte Gottfried Semper et inauguré en 1878, l’opéra de Dresde est l’un des lieux d’interprétation les plus respectés au monde. C’était la deuxième maison d’opéra construit à cet emplacement, après le premier incendie en 1869. Semper avait également conçu l’original, qui fut achevé en 1841. La merveilleuse salle néobaroque et d’inspiration de la Renaissance italienne a été vidée pendant la guerre et rouverte au milieu des années 1980. Sur la façade, les statues de Goethe, Shakespeare et Molière annoncent la couleur d’emblée ! Au XIXe siècle, le Semperoper a mis en scène des premières mondiales pour des opéras de Wagner et Richard Strauss (Elektra, Salomé, Der Rosenkavalier). Si vous ne pouvez pas assister à un spectacle, il y a des visites guidées de l’intérieur (en anglais et en allemand) tout au long de la journée à des intervalles de 15 à 30 minutes.

L’église Frauenkirche

La majestueuse Frauenkirche, qui compte l’un des plus grands dômes d’église d’Europe, vous accueille au cœur de Neumarkt. L’église originale a été achevée en 1743, d’après les plans de l’architecte George Bähr qui n’a pas survécu pour la voir achevée. La Frauenkirche a été totalement détruite en 1945. Au début, ses gravats ont été transformés en monument aux morts, mais ils ont finalement été entreposés dans les années 1980 en vue d’une reconstruction future. Cette dernière a finalement commencé en 1994, en utilisant une grande partie du matériel conservé (3 500 pierres individuelles), et les travaux ont été achevés en 2005. La nouvelle croix dorée et l’orbe au sommet du dôme ont été forgés à Londres en signe de réconciliation, tandis que l’ancienne croix endommagée se trouve à la droite du nouvel autel de l’église.